menu

Unité de traumatologie



Centre Hospitalier de Cambrai

L'enclouage centro médullaire verrouillé

ecmv

L'enclouage centro médullaire verrouillé a été une technique innovante introduite en France par l'équipe de Strasbourg dans les années 1980. Cette technique d'ostéosynthèse permet une ostéosynthèse très stable par un mini abord cutané. Nous l'utilisons à l'hôpital de Cambrai dans les fractures de la diaphyse de l'humérus, du fémur et du tibia.

Pour les fractures du fémur le patient est installé sur une table orthopédique, le pied est maintenu dans une chaussure de traction et la fracture est réduite par des manipulations extérieures avant de débuter l'intervention. Pour les fractures du tibia la jambe est installée pendante sur un appui. Pour l'humérus le bras repose sur un appui transparent. Dans tous les cas nous utilisons un amplificateur de brillance : appareil permettant des radiographies per opératoires.

Une petite ouverture cutanée est réalisée en regard de la partie proximale de l'os, le canal médullaire est ouvert à la pointe carrée. Pour le fémur et le tibia un guide d'alésage est placé dans l'os et le canal médullaire est progressivement calibré à l'aide d'alésoirs rotatifs.

Le clou et ensuite introduit au marteau à l'aide d'un porte clou. Une ou plusieurs vis proximales sont posées à travers la peau dans les trous de verrouillage proximal du clou, cette visée est facilitée par l'utilisation de canons de visée intégrés au porte clou. Deux vis transversales sont placées dans les trous de verrouillage distal en se guidant avec l'appareil de radioscopie.

Dans les suites d'un ECMV l'utilisation du membre est en général rapide. La rééducation est débutée immédiatement. L'appui complet est tout de suite autorisé dans les fractures transversales du membre inférieur.

Tous nos clous sont en titane et ne contre indiquent pas la réalisation d'une imagerie en résonnance magnérique nucléaire.

Les clous de fémur et de tibia sont systématiquement retirés un à deux ans après l'accident chez les patients jeunes.