menu

Unité de traumatologie



Centre Hospitalier de Cambrai

Fractures du calcanéum

fracture du calcanéum

Les fractures du calcanéum (l'os du talon) sont des fractures graves. Elles concernent l'articulation sous astragalienne et menacent l'architecture du pied. Elles surviennent en général après une chute d'une certaine hauteur (escabeau, défénestration ...). Leur évolution est longue et elles laissent fréquemment persister une gêne résiduelle en particulier lors de la marche sur un terrain irrégulier (les pavés de notre belle région par exemple).

Les fractures non ou peu déplacéessont traitées par la mise en décharge avec des cannes anglaises et la rééducation précoce. La mise en place d'une botte en plâtre ou en résine ne sert à rien : l'appui se reporte dans le plâtre.

Les fractures déplacées pauci fragmentairesdoivent être opérées. La restitution de l'architecture de l'os et de l'articulation sous astragalienne sont les meilleurs garants du résultat clinique. Cette ostéosynthèse est délicate mais la technique est bien codifiée. Dans les suites nous ne posons pas de plâtre, la rééducation est immédiate, l'appui est différé de plusieurs semaines. Cette chirurgie est menacée de complications cutanées en raison de la fragilité de la peau à cet endroit, fragilité augmentée par l'important hématome dù à la fracture. C'est pourquoi il peut être nécessaire d'attendre plusieurs jours avant l'intervention en laissant le pied surrélevé.

Certaines fractures sont comminutives, c'est à dire qu'elles comportent un nombre de fragments trop important pour permettre une ostéosynthèse utile. Dans ce cas nous réalisons un traitement fonctionnel. Un bandage de contention est utilisé pour lutter contre l'oedème. Une rééducation immédiate des articulations et des muscles au voisinage est entreprise immédiatement. L'appui est différé de huit semaines. Une fois la consolidation de la multitude des fragments acquise la reprise de la marche est autorisée. Si le résultat fonctionnel n'est pas correct il est possible à distance de l'accident de corriger les déformations, par exemple en réalisant une arthrodèse sous astragalienne.