menu

Unité de traumatologie



Centre Hospitalier de Cambrai

Conseils si vous portez une immobilisation en plâtre ou en résine

Les appareils en plâtre ou en résine servent à immobiliser une partie d'un membre, en général après une fracture. Leur confection et leur surveillance répondent à des critèes stricts, nous vous remercions de bien vouloir lire les lignes qui suivent.

Pendant les deux premiers jours il est important de conserver le membre plâtré surrélevé pour limiter le gonflement. En effet le traumatisme va entraîner un oedème alors que votre plâtre n'est pas extensible. Au bras portez un écharpe et laisser reposer le bras en l'air. A la jambe ne restez pas longtemps debout, assis posez le pied sur un tabourt, couché sur un coussin.

Votre plâtre ne doit pas être abimé, vous ne devez pas retirer le jersey ni le coton qui sont en dessous et qui protègent votre peau. Votre plâtre ne doit pas être mouillé, si la résine ne craint pas l'eau la peau en dessous ne sèchera pas et est exposé à des ulcérations.

Même si çà vous gratte ne rentrez pas d'objet ni d'aiguille sous votre plâtre, vous risquez de vous blesser.

Si l'appui est interdit sur la jambe il est nécessaire de respecter cette consigne. La reprise d'un appui intempestif vous expose au déplacement d'une fracture et à un mauvais résultat.

Sauf chez l'enfant la pose d'un plâtre au membre inférieur nécessite la prescription d'un traitement anticoagulant pour éviter la survenue d'une phlébite et d'une embolie pulmonaire. Ce traitement peut vous être prescrit lors de la sortie de l'hospitalisation ou laissé au choix de votre médecin traitant. Il ne doit pas être interrompu avant l'ablation du plâtre.

Si votre plâtre est cassé prenez rendez vous dans le service pour le refaire.


Vous devez consulter aux urgences si :